liebeskind Glendale Itemwa Sacs bandoulière femme Schwarz Oil Black 6x23x19 cm W x H D XShwl

SKU85704387907840
liebeskind Glendale Itemwa, Sacs bandoulière femme, Schwarz (Oil Black), 6x23x19 cm (W x H D)
liebeskind Glendale Itemwa, Sacs bandoulière femme, Schwarz (Oil Black), 6x23x19 cm (W x H D)
LYDC London London Madison Sac à main à bretelles pour port en sac à dos femme 105x29x28 cm B x H x T 4x9Rtwlgp
Marc Jacobs Veste en jean avec patchs décoratifs j2YykbsMZk
GANT Cashmere Blend Knit Gloves Femme Charcoal Melange Taille Unique aIk2Q
HUGO BOSS Pantalon Tapered Fit en coton aux textures mélangées 2Xu214e4
L’expression de la vie individuelle et sociale dans l’art

L'art au point de vue sociologique

Jean-Marie Guyau
Table des matières
GANT Broadcloth Gingham Reg BD Chemise Casual Homme Yale Blue Large EF0SOIUvX
Partager
Cité par
ORCID Info Ajouter à ORCID
Familiar Checked Tshirt k47DSNfb3
Tommy Hilfiger Lunettes de soleil Racer Gigi Hadid zzHzTuU

La vraie critique est-elle de l’œuvre même, non de l’écrivain et du milieu. –Qualité dominante du vrai critique: la sympathie et la sociabilité. –De l’antipathie causée à certains critiques par certaines œuvres. –La vraie critique est-elle celle des beautés on celle des défauts. –Du pouvoir d’admirer ou d’aimer. –Difficulté de découvrir et de comprendre les beautés d’une œuvre d’art; difficulté de les faire sentir aux autres; rôle du critique.

1 L’analyse que nous avons faite des rapports entre le génie et le milieu nous permet de déterminer ce que doit être la critique véritable. De nos jours, nous l’avons vu, la critique de l’ est devenue par degrés l’histoire et l’étude de l’. On se rend compte de la formation de son individualité, on fait sa psychologie, on écrit le roman du romancier. «Lorsque M.Taine étudie Balzac, a-t-on dit, il fait exactement ce que Balzac fait lui-même lorsqu’il étudie, par exemple, le père Grandet. Le critique opère sur un écrivain pour connaître ses ouvrages comme le romancier opère sur un personnage pour connaître ses actes. Des deux côtés, c’est la même préoccupation du milieu et des circonstances. Rappelez-vous Balzac déterminant exactement la rue et la maison où vit Grandet, analysant les créatures qui l’entourent, établissant les mille petits faits qui ont décidé du caractère et des habitudes de son avare. N’est-ce pas là une application absolue de la théorie du milieu et des circonstances 1 ?». Tout cela est fort bien, mais tout cela ne constitue que l’ensemble des matériaux de la critique, et non la critique même. L’œuvre, on ne la considère alors que comme le produit plus ou moins passif de ces deux forces également inconscientes au fond: le tempérament de l’écrivain et le milieu où il se développe. Point de vue incomplet, qui néglige le facteur essentiel du génie, la volonté consciente et aimante. Après avoir analysé l’œuvre littéraire en tant que produit du de l’auteur (prédispositions héréditaires, genre de talent, etc.), et du où ce tempérament s’est développé (époque, classe sociale, circonstances particulières de la vie), il reste toujours à considérer l’œuvre en elle-même, à évaluer approximativement la quantité de vie qui est en elle 2 . C’est à l’œuvre après tout, qu’il faut en revenir, et c’est elle qu’il faut apprécier, en la regardant d’où son auteur l’a regardée. Tout le travail préparatoire entrepris par la critique historique n’aura servi qu’à déterminer ce point de vue, à nous faire connaître les types vivants conçus par l’auteur en analogie avec sa propre vie et sa propre nature: nous verrons alors jusqu’à quel point il a réalisé ces types, ou, pour mieux dire, s’est réalisé lui-même, s’est objectivé et comme cristallisé dans son œuvre, sous les aspects multiples de son être. L’étude du milieu, nous l’avons montré, doit permettre précisément de mieux comprendre ce qu’il y a d’individuel et d’irréductible dans le génie. L’école de M.Taine n’a pas assez vu qu’une œuvre n’est point caractérisée par les traits qui lui sont communs avec les autres productions de la même époque et par les idées alors courantes, mais aussi et surtout par ce qui l’en distingue; cette école n’étudie pas assez la , leur ordonnance intérieure et leur vie propre.

2 «Vous me parlez, écrit Flaubert, de la critique dans votre dernière lettre, en me disant qu’elle disparaîtra prochainement. Je crois, au contraire, qu’elle est tout au plus à son aurore. On a pris le contre-pied de la précédente, mais rien de plus. Du temps de La Harpe on était grammairien, du temps de Sainte-Beuve et de Taine on est historien. Quand sera-t-on artiste, rien qu’artiste, mais bien artiste? Où connaissez-vous une critique qui s’inquiète de l’œuvre d’une façon intense? On analyse très finement le milieu où elle s’est produite et les causes qui l’ont amenée; mais sa composition? son style? le point de vue de l’auteur? Jamais. Il faudrait pour cette critique-là une grande imagination et une grande bonté, je veux dire une faculté d’enthousiasme toujours prête, et puis du , qualité rare, même dans les meilleurs, si bien qu’on n’en parle plus du tout KARACTERMANIA Karactermanía Harry Potter 2018 Sac à dos loisir 42 cm Verde EJQziKnAB
.» Flaubert a ici marqué excellemment les qualités des vrais critiques. La première de toutes, c’est la puissance de sympathie et de sociabilité, qui, poussée plus loin encore et servie par des facultés créatrices, constituerait le génie même. Pour bien comprendre une œuvre d’art, il faut se pénétrer si profondément de l’idée qui la domine, qu’on aille jusqu’à l’âme de l’œuvre ou qu’on lui en prête une, de manière à ce qu’elle acquière à nos yeux une véritable individualité et constitue comme une autre vie debout à côté de la nôtre. C’est là ce qu’on pourrait appeler la de l’œuvre d’art, dont beaucoup d’observateurs superficiels sont incapables. On y arrive par une espèce d’absorption dans l’œuvre, de recueillement tourné vers elle et distrait de toutes les autres choses. L’admiration comme l’amour a besoin d’une sorte de tête-à-tête, de solitude à deux, et elle ne va pas plus que l’amour sans quelque abstraction volontaire des détails trop mesquins, un oubli des petits défauts; car tout don de soi est aussi une sorte de pardon partiel. Parfois on voit mieux une belle statue, un beau tableau, une scène d’art en fermant les yeux et en fixant l’image intérieure, et c’est à la puissance de susciter en nous cette vue intérieure qu’on peut le mieux juger les œuvres d’art les plus hautes. L’admiration n’est pas passive comme une sensation pure et simple. Une œuvre d’art est d’autant plus admirable qu’elle éveille en nous plus d’idées et d’émotions personnelles, qu’elle est plus . Le grand art est celui qui réussit à grouper autour de la représentation qu’il nous donne le plus de représentations complémentaires, autour de la note principale le plus de notes harmoniques. Mais tous les esprits ne sont pas susceptibles au même degré de vibrer au contact de l’œuvre d’art, d’éprouver la totalité des émotions qu’elle peut fournir; de là le rôle du critique: le critique doit renforcer toutes les notes harmoniques, mettre en relief toutes les couleurs complémentaires pour les rendre sensibles à tous. Le critique idéal est l’homme à qui l’œuvre d’art suggère le plus d’idées et d’émotions, et qui communique ensuite ces émotions à autrui. C’est celui qui est le moins en face de l’œuvre et qui y découvre le plus de choses. En d’autres termes, le critique par excellence est celui qui sait le mieux admirer ce qu’il y a de beau, et qui peut le mieux enseigner à admirer.

3 Dans la connaissance qu’on prend d’un beau livre, d’un beau morceau de musique, il y a trois périodes; la première, quand le livre est encore inconnu, qu’on le lit ou qu’on le déchiffre, qu’on le découvre en un mot: c’est la période d’enthousiasme; la seconde, lorsqu’on l’a relu, redit à satiété: c’est la fatigue; la troisième, quand on le connaît vraiment à fond et qu’il a résonné et vécu quelque temps en notre cœur: c’est l’amitié; alors seulement on peut le juger bien. Toute affection, a dit Victor Hugo, est une conviction mais c’est une conviction dont l’objet est vivant et qui, plus facilement que toute autre, peut s’implanter en nous. Inversement, toute conviction est une affection; croire, c’est aimer.

Follow:

Lire aussi...

APRES LES PREOCCUPATIONS EXPRIMEES PAR LES DEPUTES HENRI YAV : LA RÉPLIQUE TRÈS ATTENDUE CE MERCREDI

Christian Louboutin Portefeuille zippé en cuir ornementé Panetton mz0xoaGwF

Kenzo Chemise En Soie CN8iL5zSL0
335 Vues par MOSCOT Lunettes de soleil à monture rond jCB7s1d4U

La rentrée académique fixée pour ce lundi 19 octobre à travers tout le territoire national par le Ministre de l’enseignement supérieur et Universitaire, Théophile Mbemba Fundu, n’est pas effective dans plusieurs facultés de l’Université de Kinshasa. Seules les Facultés des Lettres et Sciences Humaines, Sciences Economiques et de Gestion et la Médecine ont organisé des séances de cours, essentiellement pour les étudiants de la 1ère année de graduat.

«Nous assistons à une rentrée académique plutôt timide à l’Unikin», indique un étudiant logé au home VIII. «Outre le fait que la plupart des facultés semblent trainer le pas, il faut aussi noter que les étudiants de toutes les promotions montantes ont accusé un retard lors de la reprise des cours».

RENTREE RENVOYEE AU LUNDI PROCHAIN La problématique des années académiques élastiques et à plusieurs vitesses est loin d’être éradiquée à l’Université de Kinshasa. C’est ce qu’atteste l’irrégularité avec laquelle s’illustrent certaines facultés de cet établissement d’enseignement après le go de la rentrée académique donné le jeudi 15 octobre dernier par le ministre de l’ESU.Habits et cartables neufs, sourire bon enfant, les candidats retenus pour la Faculté de Droit se sont présentés en masse dans la matinée de ce lundi devant ladite faculté afin de débuter avec le cours tel que prévu initialement.«Nous étions venus suivre le début des cours aujourd’hui. Nous sommes surpris que rien n’ait été préparé à cet effet par la Faculté. Toutefois, les autorités académiques nous ont donné des garanties que tout est en train d’être fait pour que nous commencions dès le lundi prochain», rapporte Jonas N., un étudiant inscrit en 1ère année à la Faculté de Droit.Sachant que les étudiants inscrits en 1ère année de graduat de l’année passée ne sont pas encore délibérés pour la deuxième session, les autorités académiques de la faculté de Droit ont trouvé juste de demander à ces nouveaux recrus de revenir le lundi prochain pour le démarrage des cours.

RENTREE RENVOYEE AU LUNDI PROCHAIN

LES ETUDIANTS ATTENDENT ENCORE LA DELIBERATION Au moment où l’année académique est déclarée ouverte, dans plusieurs Facultés de l’Unikin, les étudiants n’ont pas encore été délibérés pour la deuxième session. C’est le cas des facultés de Droit, des Sciences sociales, politiques et administratives, des Sciences, de Polytechnique, de Psychologie et sciences de l’éducation.Le Pire, c’est qu’à ce jour, dans certains départements de la Faculté de Sciences, ainsi qu’à la Faculté de Pétrole et gaz, il existe des promotions où les étudiants sont encore en attente de la délibération pour les examens de la première session.Au cours de la cérémonie d’ouverture de l’année académique 2015-2016, le Ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire, Théophile Mbemba Fundu di Luyindu, avait convié tous les chefs d’établissement de l’ESU au strict respect du calendrier académique.«L’année académique qui s’est ouverte ce jeudi 15 octobre 2015 a un calendrier précis et se clôturera impérativement le 31 juillet 2016 sur toute l’étendue de la RDC», a martelé le ministre de l’ESU. Orly-Darel NGIAMBUKULU / Correspondance particulière

[28] Nous avons jadis été éclairé sur ce point par le Professeur J. Dierkens (ULB et Un. Mons), à qui nous réitérons l'expression de notre gratitude. Entre-temps, nous avons nous-même pratiqué les dites méthodes, de façon à pouvoir davantage en parler avec pertinence. Nous pouvons également renvoyer à un exposé, plus explicite, paru dans notre Doctrines grecques et interrogations actuelles: la Réincarnation, pp. 35-36. [ Furla Ducale Mini Crossbody Sacs bandoulière femme Ruby 65x12x17 cm B x H T eb3nGp
]

[29] Cf. Ibidem : katharthenti. [ ELEVENTY Bermuda shorts YTFmh
]

[30] Ibidem, 46-47. La nécessité d'une progression méthodique se marque à plusieurs reprises: guidant avec douceur... il progressait petit à petit... il exerçait progressivement l'esprit... en conduisant avec méthode. [ Retour ]

[31] Ibidem, 47: il les rendait heureux. [ 20 Cartable 55 cm 325 L Taupe OXRRWeo
]

[32] Par souci de concision, nous renvoyons à la note bibliographique que nous donnons dans Doctrines grecques et interrogations actuelles: la Réincarnation, 1984 (Artel), p. 36, note 17. [ FAITH CONNEXION Sweat JLFkoL
]

[33] Nous en évoquons ibidem, pp. 36-37. [ Retour ]

[34] Aux références que nous donnons dans Doctrines grecques et interrogations actuelles : la Réincarnation, p. 36, note 17, on ajoutera, par exemple, les ouvrages suivants (qui, à nos yeux, ne présentent pas tous des garanties scientifiques): D. Desjardins, De naissance en naissance, Paris, Table ronde, 1977; La mémoire des vies antérieures, ibid., 1980. I. Pisani, Mourir n'est pas mourir. Mémoire des vies antérieures (coll.: Les énigmes de l'univers), Paris, Laffont, 1978; Preuves de survie, ibid., 1980. H. Wambach, La vie avant la vie (coll.: J'ai lu), trad., Paris, 1979. [ Tom Joule Coastprint Veste Imperméable Femme Mehrfarbig Silver Harvest Floral Slvhvfl 40 gcfWIEZ
]

[35] On lui connaît deux grands poèmes: De la Nature et Des Purifications. Éditions utilisées: outre les FVS, celle de J. Bollack pour une partie des fragments: Empédocle. T. Il: Les origines. Édition et traduction des fragments et témoignages, Paris, Édit. de Minuit, 1969. Empedocles: the extant fragments, edited by M. R. Wright, New Haven-London, Yale Univ. Pr., 1981. Rappelons que l'oeuvre de J. Bollack comporte un premier volume:T. I: Introduction à l'ancienne physique. Et un troisième en deux tomes: T. III: Les origines. Commentaire, 1 et2 ( Le sens commun ), Paris, Édit. de Minuit, respectivement 1965 et 1969. Mentionnons également, en rapport avec notre thème: D. O'Brien, Empedocles' cosmic cycle, Cambridge Univ. Pr., 1969. [ Retour ]

LYDC London London L60249 Sac femmeBlancBlanc White 000 2x17x29 cm B x H x T I7jK7kY

© FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE. Tous droits réservés 2013 - 2018.

La Financière Banque Nationale est une filiale en propriété exclusive indirecte de la Banque Nationale du Canada. La Banque Nationale du Canada est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA : TSX). Les produits et services de Financière Banque Nationale – Gestion de patrimoine, de ses filiales et de ses entités liées sont offerts exclusivement dans les compétences territoriales où ils peuvent légalement être mis en vente. Tous les produits et services sont soumis aux modalités et conditions des contrats les régissant. L'information présentée dans le site Web peut être modifiée sans préavis. Cette communication n'est pas une offre ni une sollicitation de la part de quiconque dans quelque territoire que ce soit où une telle offre ou sollicitation est interdite. Elle ne s'applique pas non plus à aucune personne à qui il est interdit de faire une telle offre ou qu'il est interdit de solliciter. Les investisseurs potentiels qui ne sont pas des résidents du Canada doivent consulter leur conseiller financier pour déterminer si la vente de ces produits et services est permise en vertu des lois du territoire où ils résident.